dimanche 25 mars 2018

Arnaud et Caro, ep. 2

La discussion commença, très tranquillement au début. Chacun marchait sur des œufs. 

Caro attendait encore un peu avant de se mettre à jouer, voir comment il se comportait lors d'un dialogue. Elle surveillait tout ce qu'elle lisait. Il était parfait. Poli, sympathique, amusant. De temps en temps il relevait une légère insolence, gentiment. Elle aimait ça. Mais ne s'excusait pas. On verrait plus tard pour cela.

Arnaud aimait de plus en plus cette petite Caro. Elle l'amusait, avec son naturel, ses bêtises même pas calculées, elles sortaient toutes seules. Elle ne laissait jamais les blancs s'installer, avait toujours quelque chose à dire. Lui qui pensait qu'elle n'était pas très loquace, il s'était bien trompé. D'ailleurs, cette petite réflexion, là, ne lui plut pas et il ne lui envoya pas dire. Aucune réaction. Pas d'excuses. Mais bon, on ne joue pas encore, patience, patience....

Ces deux-là se correspondaient à merveille. Ils ne s'en rendaient pas encore bien compte, leur état d'esprit ne le leur permettait pas, première conversation, on est prudent. 

Caro avait 30 ans, travaillait dans une boulangerie, avait l'impression de sentir les croissants au beurre H24, aimait se promener au bord de la mer, lire aussi. Arnaud avait 38 ans, était biologiste, faisait beaucoup de sport et aimait la nature. Les deux étaient célibataires, et sans le savoir, cette petite discussion allait les emmener très loin.

"Arnaud ?" dit Caro
"oui ?"
"Pour l'instant, que pensez-vous de notre discussion ?"
"Mais tout va bien pour moi vous savez, Caro"
"A ce sujet... J'ai du mal quand on me vouvoie"
"Très bien, à partir de maintenant, je te tutoierai. Mais toi, tu continues à me vouvoyer, c'est d'accord ?"
"Oui, Monsieur"

"Elle a dit Monsieur". Arnaud exultait. Elle a dit Monsieur. C'est bien ça. Si elle n'avait pas aimé elle ne l'aurait pas dit. Je pense que je peux considérer que le jeu commence.

"J'ai dit Monsieur". Qu'est-ce qui m'a pris ? Si vite ? Mais si je suis honnête, j'en avais envie. J'assume, que le jeu commence.








4 commentaires:

  1. hé hé ... elle s'est trahie!!!! vite la suite!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chipinette. Beuh nan, elle ne s'est pas trahie, c'est sorti tout naturellement. La suite ? Quelle suite mouhaha !

      Supprimer
  2. J'adore le "J'ai dit Monsieur". Qu'est-ce qui m'a pris ?"
    Vite, la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Holala mais quelle suite ? Comme j'ai dit à Chipinette lol ? Alors Céline, ça va ? Je prends suffisamment mon temps ? ;-)

      Supprimer

Je ne publie pas les commentaires anonymes. Merci de votre compréhension. Héléa