mercredi 28 mars 2018

Arnaud et Caro, ep. 3

Pendant quelques jours, n'étant pas trop pressés, ni l'un ni l'autre, ils discutèrent tous les deux. Mais petit à petit, les règles s'imposèrent naturellement.

Arnaud se montrait nettement directif, tout en restant gentil, l'un n'empêche pas l'autre, et Caro de son côté, alternait insolences et preuves de respect (l'un n'empêchant pas l'autre non plus).

Ils n'en étaient plus au stade où on fait attention, où on cherche encore quoi dire, en fait, le jeu étant lancé, il n'y avait qu'à agir en conséquence.

Arnaud jouait son rôle à la perfection, il alternait les gentillesses, les petites questions sur sa santé, sa vie privée, et relevait systématiquement toute insolence. Il avait l'intention de lui faire acheter un cahier afin qu'elle note elle-même ses manquements. Il le faisait de son côté, mais après-tout, il estimait que ce serait plus à elle de le faire. Et d'apporter le cahier à leur futur rendez-vous,  rendez-vous à envisager dans pas trop longtemps, tiens. Il aimait toujours autant sa petite Caro, ils avaient échangé leurs photos, et il était heureux, elle avait tout pour lui plaire, du caractère au physique.

Caro s'amusait comme une petite folle. Elle se lâchait complètement. Parfait, il était tout comme elle aimait. Gentil et attentionné, mais attention, si elle dérapait, elle avait droit à un recadrage immédiat. Plus ou moins sévère. Parfois, cela l'atteignait directement et les papillons remuaient dans son ventre. Elle restait quelques instant sans répondre, profitant de ce moment, et un jour, elle osa un "je vous demande pardon Monsieur" qui la laissa rougissante de honte. La photo de lui qu'elle avait reçue l'avait rendue ravie. Non seulement les discussions lui plaisaient, mais en plus, il était trop mignon. Elle considérait qu'elle avait de la chance. Sauf que...

"Caro ?"
"Oui Monsieur ?"
"Tu viens de me dire quelque chose qui ne me plait pas du tout"
"Ha oui ? Moi ?"
"Oui, toi. Je n'accepte pas tes petites réflexions du style : "oh parti le Monsieur, pas bien". Je te rappelle que je suis très occupé et ne peux pas forcément te répondre tout de suite. Ce genre de remarque est inappropriée.  Je ne le tolèrerai pas."
"..."
"Tu as compris ?"
"Oui Monsieur".
"Donc. Tu vas aller acheter un cahier de punition. Et à partir de maintenant tu y noteras tes manquements. Dès que tu l'as tu m'envoies une photo."
"Ha bon, un cahier ?"
"Je veux la photo demain au plus tard."
"Oui Monsieur".






6 commentaires:

  1. M'est avis qu'il vaudrait mieux qu'elle fasse porter son choix sur un gros cahier (180 pages minimum) Et sans spirales. Qu'elle ne soit pas tentée d'arracher des pages. Non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr !!! Vous en avez de ces idées vous François ! 180 pages ! Rien que ça ! Un bon 96 suffit largement. Et pour les spirales, je suis ok. Mais pas pour les mêmes raisons. J'en ai un avec spirales, écrire sur la page de gauche c'est casse-pieds.

      Supprimer
    2. D'ailleurs si Monsieur me lit, si je pouvais n'écrire que sur les pages de droite ça m'arrangerait un tantinet. Je dis ça, je dis rien....

      Supprimer
    3. Je pourrais faire de jolis dessins, sur les pages de gauche...

      Supprimer
  2. il n'existe pas plus que 180 pages?? ou alors prends des formats 24X32, ainsi Caro pourra écrire sur plus de place!!
    MMM des dessins?? de fessées, intéressant!! ou alors des bêtises qu'elle aura faites!! on va bien rire!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas des dessins de fessées. Des p'tites fleurs, ce genre de spirales et p'tits trucs qu'on dessine lorsqu'on est au téléphone tu vois ? lol

      Supprimer

Je ne publie pas les commentaires anonymes. Merci de votre compréhension. Héléa