samedi 14 avril 2018

Apprentissage, premières règles - part 2

Une valse à trois temps...

Donc le premier temps de notre valse, c'est mon jeu. Ça s'est fait de façon un peu compliquée, il a fallu qu'on en discute, il est tellement dominant que ce jeu-là avait un peu disparu. Mais après une bonne discussion, je peux vivre ces moments qui comptent pour moi. Il y prend goût et je sens encore les morsures de la ceinture, de la cravache et de la brosse en bambou. Sans compter ses mains. Lorsqu'il m'envoie au coin (chacun sait que ces messieurs ont besoin de se reposer) c'est à sa manière. Jambes légèrement écartées (au niveau des épaules), mains derrière le dos et front collé au mur. 

Le cahier de punitions dans les mains, il le lisait pendant que je restais en position d'attente. Quelle que soit la position, ce moment est très difficile. Une petite fille qui attend le verdict. Il m'a sermonnée et a commencé par la fessée que je préfère, bien calée sur ses genoux. 

Puis il a utilisé les instruments, et il ne m'a pas ménagée. Fesses et cuisses ont eu droit à des séries de coups, dont je ressens encore parfois la douleur. 

Un bon massage avec la pommade à l'arnica, histoire d'atténuer quelque peu les traces.


Voici pour le premier temps de notre valse.


Vient le second, le sien. Que j'adore, car je n'y connais rien, il m'apprend tout, j'ai peur mais j'ai confiance. Totalement confiance. 

Il y a quelques temps, il m'appelle d'un magasin de bricolage disant qu'il m'achetait un nouveau cadeau (oui il me gâte..) Un cadeau dans un magasin de bricolage... Une corde. Jamais. Je ne veux pas de corde, c'est absolument hors de question, et d'abord je suis claustro, niet.

Il a tout de même acheté sa corde, et pendant des jours m'a expliqué, tenté de me rassurer (ça ne marchait pas), m'a dit ce qu'il faisait pour l'assouplir, la rendre douce, non coupante. Mais non, je ne voulais pas.

Donc, lorsque nous en fûmes à son temps de valse, il commença par m'offrir un autre bijou, un joli plug que j'ai porté pratiquement toute l'après-midi. Mon premier, en fait. 

Et ensuite, il m'a présenté 3 bouts de corde, qui sentaient l'huile de coco. J'ai commencé à reculer sur le lit, et me suis raisonnée. Je lui ai donné ma confiance, il sait que j'ai peur, il ne va pas me saucissonner comme une brute. J'ai tout relâché, et me suis laissée faire.

Pour cette première fois, il a juste attaché mes mains au haut de mes cuisses. Et il faisait cela de façon très douce, me demandant constamment si cela ne serrait pas trop, et si c'était le cas il desserrait de suite. Puis avec la troisième et dernière corde, il m'a attaché les bras dans le dos, sans que cela me fasse mal. Sauf qu'une fois allongée sur le dos, ça tirait fort et c'était douloureux. A peine le lui ai-je dit, qu'il a retiré cette corde sans hésitation. Cela m'a prouvé que pour les prochaines fois, ce serait pareil, il y aurait plus de cordes mais que tout se ferait en douceur.

Avec le morceau qu'il avait retiré de mes bras, il a attaché mes pieds. Toujours doucement. Il a pris soin de faire ressortir mon collier. Je le regardais faire et me disais que ce n'était pas si difficile, en fait.

Je l'ai senti heureux d'avoir pu m'attacher, et surtout que je me sois complètement laissée faire, sans être tendue. Et jamais je n'ai ressenti de claustrophobie. Peut-être que les prochaines fois cela se produira, puisqu'il aura préparé plus de cordes. Mais je ne vais pas me poser plus de questions que cela.

Il a ensuite "joué" avec moi, qui ne pouvais plus me protéger de mes mains. Des jeux de D/s, il a réutilisé la cravache mais pas pour me punir, enfin si, un peu, j'ai connu quelques coups sur la plante des pieds. Quand on est attachée, les ressentis sont différents, on ne peut que subir et obéir.

Quand au troisième temps de notre valse, c'est un jardin vraiment très secret que je préfère garder pour nous...




7 commentaires:

  1. Très joliment écrit, découvrir un monde que l'on ne connait pas fait peur mais quand il y a de la confiance (primordiale à mon sens), le plaisir (pour les 2) est un pur délice

    RépondreSupprimer
  2. Une découverte pas à pas. Le temps que les choses soient assimilées. Que prenne racine le goût d'y revenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisser le temps au temps. Surtout que les choses vont changer.

      Supprimer
  3. c'est comme tout, il faut prendre son temps pour découvrir et ne pas passer à coté d'une étape primordiale qui s'appelle "confiance".
    Merci de nous faire partager ta découverte dans ce nouveau monde!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'apprends chaque jour en fait. Et il va y avoir du changement... Demain publication d'une petite réflexion de ma part.

      Supprimer

Je ne publie pas les commentaires anonymes. Même avec des initiales. Merci de votre compréhension. Héléa