samedi 9 mars 2019

Les visites « presque » surprises de mon Maître.


Quand Monsieur vient me voir, je suis prévenue. Forcément. Mais alors, il faut s’accrocher, car en général c’est J-1.

La première fois, c’était trop mignon. Je venais de déménager, je n’arrêtais pas de bricoler, ranger, vider les cartons, perceuse, incapable de souffler. En 4 ou 5 jours c’était fini. Mais la cigale était vraiment fatiguée. Épuisée.
Il est venu, et aucune misère, que des câlins, je n’avais pas passé autant de temps sur mon canapé à ne rien faire depuis plusieurs jours. Mais que c’était agréable. J’ai dû trouver un soliflore pour y mettre la rose qu’il avait apportée. J’ai découvert que la D/s, cela pouvait aussi être de la tendresse. Je ne le savais pas. Ce fût une expérience douce et surprenante.

La seconde fois, pareil, enfin je crois 2 jours avant. En soirée. Cette fois il y a eu séance. Nous apprenons à nous connaître et nous nous sommes rendus compte que nous ne jouions pas au même niveau. J’ai eu du mal à encaisser, lui avait l’habitude de partenaires de jeu plus maso que moi. 
Rien que la vue des marques m’a fait peur. 
Remise en question directe de ma part. Ne voulant pas que mon Maître s’ennuie avec moi, je lui ai proposé qu’on en reste là. A ma grande surprise il n’a pas voulu. Il a dit qu’il allait modifier sa façon de faire avec moi. C’est vrai qu’on s’entend bien, ce serait dommage. 
J’étais bien contente de sa réponse, j’aurais compris s’il avait accepté, mais j’aurais été aussi un peu triste, même si nous deux, c’est très récent. J’ai eu droit à un bon massage de pommade, mais les marques sont restées quelques jours. Ce qui est bien, c’est qu’on parle beaucoup. Tout est posé. Tout est dit. Et c’est rassurant.
Il s’est entrainé comme à chaque fois avec les cordes. Chez moi, on peut attacher en hauteur, alors beaucoup de possibilités s’offrent à nous. J’aime bien. Lui aussi apparemment, donc tout va bien.
Après m’avoir encore rassurée, me disant de ne surtout pas m’en faire, il est rentré.  Je me suis lovée sous ma couette.

La dernière visite, je crois que j’ai été prévenue J-1 aussi. Il venait pour le petit déjeuner. J’avais laissé le canapé ouvert, j’attendais sous la couette.  Je reconnais avoir déjà pris un petit déjeuner tôt, car je voulais un café et j’avais faim. Il arrive et comme les Hobbits j’ai pris un second petit déjeuner. Sympa.  
Là aussi nous avons joué,  le lit étant ouvert d’autres possibilités se sont offertes à nous. J’avais oublié les collants (ha oui, les collants, Monsieur adore ça). Je les ai vite enfilés, et cette fois tout a été beaucoup plus intime. Les caresses, le plug, c’était encore différent. Il n’y a pas eu de dressage ni de punition, mais nous en avons parlé, j’ai très envie qu’on réessaie, j’aime les fessées donc…
Bien sûr, séance shibari. J’ai mis sur Fetlife une photo où il a particulièrement réussi ses liens, on me voit de dos, les mollets en l’air, et on aperçoit une partie de mes fesses et le plug rose. Le nœud est joli aussi.
Puis il est parti travailler, j’étais toute seule c’était bizarre, je commence à m’habituer à lui. 

Voilà, cette nouvelle relation part sous de bons hospices, il me semble.






 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je ne publie pas les commentaires anonymes. Même avec des initiales. Merci de votre compréhension. Héléa