lundi 3 août 2020

J'ai pris 10 kilos.

J'ai pris 10 kilos. Cela a commencé à l'automne 2018. 10 kilos, sur une femme de 1m62, cela se voit. Ils ont commencé à me gêner petit à petit jusqu'à ce que je ne puisse plus me supporter. Je suis passée du 38 au 42. Je me cache. J'ai mis cela sur le compte de ce qui arrive à toute femme autour de la cinquantaine. Ce mot terrible : ménopause.

Ce matin, je ne sais pas pourquoi, j'ai fait la relation entre cette prise de poids et tout ce qui m'est arrivé depuis l'automne 2018. Et si je résume les faits, ce n'est peut-être pas dû aux hormones. Parce que je prends toujours du poids lorsque je vais mal.

Je reprends espoir.

A l'automne 2018, j'ai eu un choc terrible. Mon maître m'a trahie. Abandonnée. Depuis, j'ai relativisé, mais, à ma décharge, c'était ma toute première expérience de la soumission. J'étais dans un état lamentable. Les premiers kilos se sont installés, sans que je les remarque vraiment.

Début 2019, je rencontre mon nouveau maître. Un homme formidable, mais qui ne me convenait pas pour une relation D/s. Il était tellement gentil que je ne disais rien. Je faisais semblant, sauf attachée car là on n'a pas le choix. Hop, des kilos supplémentaires.

Été 2019, il y a un an, je décide de le lui dire. On reste amis mais on ne continue pas. Il en a beaucoup souffert. Je culpabilisais énormément. De longs moment d'explications, c'était épuisant, mais il le méritait. Allez, ça continue, venez, venez, les kilos.

Durant la Covid, nous avons eu un conflit, et j'ai dit stop. J'étais en colère et j'ai eu besoin d'une pause. Les premiers jours je voulais l'appeler tout le temps. J'ai résisté car j'étais vraiment fâchée. Mais petit à petit, je me sentais bien. Je ne comprenais rien. Je ne comprends toujours pas. J'ai donc cessé de répondre à ses appel. Je me suis écoutée. Pour une fois j'ai pensé uniquement à ce que je ressentais. Et alors, grande surprise, peu de temps après, les chiffres de ma balance s'étaient stabilisés.

Depuis, j'ai perdu 2 de ces 10 kilos. Je n'ai plus envie ou besoin de manger autant. Je pense que cela va être long, mais je reprends espoir. Parce que perdre 2 kilos sur 10, c'est tout de même 20%. Même si cela prend encore des mois, comme je n'éprouve plus aucun sentiment de tristesse, de colère, de culpabilité, j'ose y croire.

Si je raconte cela aujourd'hui, ce n'est pas anodin. Il faut être très fort pour vivre ces relations. Des relations éphémères, où on donne bien plus que dans une relation vanille. La chute n'en est que plus rude. Que l'on soit Dominant, Soumis, lorsqu'on est quitté, avec tact ou de façon lâche, c'est douloureux. Un petit quelque chose en soi est brisé. Et peut laisser la place à beaucoup de choses, et même, me concernant, aux kilos.

Je reprends espoir.




















6 commentaires:

  1. Mince désolé de lire que tu as vécu des moments difficiles. C'est sur que dans ces moments le premier à trinquer c'est notre corps. C'est bien que tu aies réagi de la sorte, même si c'est dur il faut se relever.

    Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ajenky. Cela me fait plaisir de te lire. J'espère que tu vas bien. J'ai eu effectivement des moments difficiles. Mais la plupart viennent de moi. Mes états d'âmes. Mon mal-être. Bien que tout ait débuté par ce que m'avait fait il y a bientôt deux ans ce pseudo dom. On m'avait pourtant prévenue ;-)
      Bises.

      Supprimer
  2. Tu mets des mots sur tes maux, c'est déjà une bonne thérapie. Le temps fera le reste. Se protéger et ne pas se précipiter sont des maîtres mots mais parfois cela ne suffit pas. Je te souhaite de faire la paix avec toi et de retrouver du plaisir dans tes envies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Il m'aura fallu du temps pour réussir à y voir un peu plus clair. Mais c'est chose faite :-)

      Supprimer
  3. Bonjour ma belle, désolée de lire un texte si douloureux sur ton blog mais il est important de parler, et de se libérer!!
    2 kg sur 10 c'est déjà un grand pas. il ne faut jamais essayer de perdre trop vite au risque de les reprendre plus vite et encore plus. Si tu vas mieux dans ta tête et ton coeur, ton corps suivra!!

    bisous et prends soin de toi!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh coucou toi ☺. Ça fait plaisir de te lire.
      Merci pour les encouragements. Prends bien soin de toi aussi.
      Je t'embrasse.

      Supprimer

Je ne publie pas les commentaires anonymes. Même avec des initiales. Merci de votre compréhension. Héléa